CREMATORIUM 2.0

Nous avons appris que le futur crématorium présenterait un contexte différent du projet précédent : le maire a affirmé que ce serait « un endroit gai » (sic), et qu’il y aurait « des jeux pour les enfants » (re sic).

Implicitement, le maire reconnait donc que le caractère propre à un tel établissement, allié au spectacle des ferrailles et des caravanes de l’aire voisine des gens du voyage, n’était pas de nature à engendrer la gaieté sur le site initialement choisi.

Voilà donc que désormais, si le projet aboutit, les mamans auront le choix entre le parc Lecoq et le site du crématorium, pour faire jouer leurs bambins. On peut même imaginer que le personnel de l’établissement, les jours d’inactivité, pourrait assurer la garde des enfants pendant que les mamans iraient faire leurs courses dans la zone commerciale !

Laisser un commentaire

× 7 = 49