Crématorium : analyse rapide du futur emplacement

Depuis maintenant 6 mois, nous entendons parler épisodiquement d’un nouvel emplacement pour le projet de crématorium. Mais rien de concret à ce jour. Un emplacement est régulièrement annoncé, mais aucun vote en Conseil Municipal, pas d’enquête publique, encore moins de réunion formelle d’information.
Dans ce contexte, notre association reste très vigilante et ne se laisse pas endormir par les champions de la communication qui sont aux commandes.
Nous nous sommes donc livrés à une petite analyse topographique, en prenant comme centre la parcelle qu’on nous dit choisie. Vous trouverez ci-dessous le résultat de cette étude.

cassadotte

VENTS D’OUEST : 764 m séparent le futur crématorium de la pisciculture de la Cassadotte. Nul doute que les clients de celle-ci apprécieront le plus que représentera l’apport de mercure, dioxine et autres, dans leur caviar préféré.

Parc-Lecoq

VENTS D’EST : Le parc Lecoq et ses divers terrains de sport, est à 2 km de l’emplacement choisi. Le trajet des rejets dans ce cas passe également par le quartier de la gare et la future ZAC de centre-ville. On voit bien sur la carte que toute la zone d’activités est impactée de la même façon.

Lac Vert

VENTS DE SUD : L’école du Lac vert, ainsi que l’EHPAD « Les Pilets », se situent à 1,300 km du futur crématorium, sans parler des lotissements alentour, ou du quartier « Cameleyre » qui est, lui, à 800 m seulement.

Mios

VENTS DE NORD : à 3,700 km, sur la commune de Mios, plusieurs lotissements se situent dans la zone directement impactée par les rejets de la future installation.

Crematorium Rivieres

La carte parle d’elle-même : le réseau des cours d’eau dans le secteur est d’une densité remarquable. Inutile de rappeler que ces cours d’eau convergent tous vers la Leyre, et celle-ci va au Bassin, apporter des nutriments aux huîtres et autres poissons.

Laisser un commentaire

40 − 36 =