Et voilà que le crématorium déménage

Le magazine municipal du mois de juillet, nous apprend qu’il a été décidé de changer d’emplacement pour le futur crématorium. Celui-ci ne se fera pas à Ninèche, comme prévu initialement.
Nous prenons acte de cette décision, mais en dépit de la promesse faite par le maire en 2011, lors d’une réunion de quartier, nous ne demanderons pas à sabrer le champagne. Nous ne voudrions pas peser sur les finances de la commune, déjà gaspillées par l’entêtement à vouloir imposer le site de Ninèche, malgré nos avertissements, ceux de la DREAL et du Commissaire Enquêteur, dès 2012 !!
Dans ce magazine nous constatons que l’art de la belle communication n’est pas toujours preuve de bonne information.
 Nous lisons :
« …nous avons écouté les arguments des organisations environnementales… »
 On se demande lesquelles car nous n’avons pas encore trouvé celles dont il s’agissait, et nos arguments ont toujours été réfutés par le maire lui-même ou par ses porte-voix.
 Nous pensons plutôt que devant la quasi certitude de voir le Tribunal Administratif invalider son projet à Ninèche, le maire a préféré faire machine arrière.
« …personne ne peut supporter d’attendre 10 jours pour faire incinérer un proche… »
 Plus grand monde ne contestant le besoin d’un nouvel équipement dans notre région, il nous parait pour le moins abusif, pour justifier ce projet, de mettre en exergue un délai extrême, atteint en cas de panne ou de grève dans les crématorium existants.
« …sans aucune nuisance, cet espace funéraire… » 
Encore un langage abusif. Même en respectant les normes environnementales en vigueur, un crématorium rejette de nombreuses substances à caractère nocif. Les normes retenues sont évaluées en fonction des connaissances actuelles et revues très souvent à la baisse quelques années plus tard. Ce qui montre bien le caractère abusif de ce « sans aucune nuisance ».
Un nouveau terrain aurait été choisi, dans la zone commerciale dite de la Cassadotte, à deux pas d’une zone Natura 2000 et d’un élevage d’esturgeons produisant le fameux caviar de Gironde.
Les nouveaux riverains apprécieront le voisinage…

Laisser un commentaire

× 5 = 25