Nous tournons une page

… mais nous ne fermons pas le livre !
Lors de la séance du Conseil Municipal du 12 juillet dernier, le maire a lu la délibération n° 16-065 intitulée « RELOCALISATION DU PROJET DE CONSTRUCTION DU CREMATORIUM DE BIGANOS ». 
Il est donc allé « à Canossa », ou si vous préférez, il a « mangé son chapeau » en lisant à haute voix, devant l’assemblée réunie :
« … Le terrain communal envisagé pour l’implantation de ce bâtiment s’est avéré difficile d’utilisation, en regard de son éloignement d’autres constructions préexistantes, et ne répondait pas de ce fait à l’obligation de respect de la Loi Littoral à laquelle est soumise l’intégralité du territoire de la commune. »
Et voilà ! Tout est dit !
C’est pour faire reconnaître cette évidence que nous avons créé, le 24 novembre 2012, notre association. 
Pour arriver à ce résultat, il nous a fallu ferrailler contre les faux bruits, la désinformation municipale, en appeler au Préfet et la Sous-préfète à plusieurs reprises, et nous faire représenter devant le Tribunal Administratif. 
Toutes ces péripéties sont relatées au fil des articles de ce blog dont nous savons qu’il a aidé plusieurs associations menant le même combat que le nôtre. 
Il nous aura donc fallu 4 ans pour arriver à faire réorienter un projet dont l’illégalité était évidente, et dont la poursuite risque de ne pas être un long fleuve tranquille.

Laisser un commentaire

7 + 1 =